Pêche au sandre avec le Floatmaster tubeless float tube 

Le 18 janvier était une journée froide où de la neige était prévue. Malgré les prévisions maussades nous sommes partis avec le Floatmaster XL pour faire de la pêche au sandre.

D’abord nous nous sommes éloignés de la côte d’environ 50 mètres, là où le fond descend pas mal et où les sandres attendent les poissons et d’autres gâteries comme nos appâts mous.

Il y avait rapidement pas mal d’activité visible sur le Fishfinder (radar) montée sur le Floatmaster XL.

Après quelques petites touches un beau sandre a mordu à l’hameçon.

Le plus important pour la pêche au sandre en float tube est de trouver les bons endroits, souvent difficiles d’accès autour des ponts, des piliers, des trous et taluds, au fond, c’est là où on trouve le plus de sandres.

Renseignez-vous sur les meilleurs coins et vous aller attraper de plus en plus de sandres !

La pêche au sandre se fait de préférence au leurre, ce qui à mon avis fonctionne le mieux sont les appâts mous.

Pour éviter les touches infructueuses il est conseillé de monter un hameçon supplémentaire à l’extrémité de la queue du leurre.

Au départ la pêche au sandre peut sembler difficile mais dès que vous aurez pêché quelques sandres, vous allez très vite prendre le coup de main.

Les endroits préférés du sandre sont par exemple dans les ports et là où les fonds sont erratiques.

Partez du principe que la pêche au sandre se fait en générale dans une eau entre 1 mètre et 2 mètres 50 de profondeur.

Les sandres se déplacent en bancs donc il est bien possible de ne rien attraper pendant une heure puis l’heure d’après avoir 5 touches d’à filé.

C’est pour cela que quand vous avez eut plusieurs prises il est conseillé de changer d’endroit et de toujours bien repérer leurs coins préférés.